🌀 infolettre #72 – Le souffle c’est la Vie ! 🌀

🌀 infolettre #72 – Le souffle c’est la Vie ! 🌀

Nous avons été privés de respirer librement ces derniers temps et pourtant, en dehors même des contraintes que nous vivons actuellement, nous ignorons encore trop l’importance capitale du souffle et la nécessité absolue de lui accorder une attention extrême… Et davantage aujourd’hui où nous avons besoin d’un second souffle pour vivre la transformation du monde dans les meilleures conditions.

De la naissance, où la première inspiration du bébé permettra l’autonomie primordiale, jusqu’à l’expiration du dernier souffle avant le grand départ… la respiration permettra sans cesse la circulation de l’oxygène pour fabriquer l’énergie vitale et le nettoyage de nos cellules. Ce précieux mécanisme touche véritablement toutes les dimensions de notre être : le souffle est l’élément fondamental de constitution du monde, à la fois nourriture physiologique et spirituelle.

Nous respirons de façon automatique… heureusement ! Mais notre respiration quotidienne est trop superficielle car nous sommes occupés physiquement et mentalement. Le souffle est pourtant la seule fonction inconsciente du corps sur laquelle nous pouvons agir. Il est donc nécessaire d’inviter le corps à respirer à pleins poumons quelques minutes chaque jour -au moins- afin de : réduire le stress, permettre une meilleure oxygénation nécessaire au bon fonctionnement des milliards de cellules de notre corps, favoriser un système immunitaire et cardio vasculaire performant, réduire le poids émotionnel, éclaircir le cerveau… et tant d’autres effets positifs !

De la simple respiration consciente, comme se poser pour reprendre son souffle, jusqu’aux pratiques plus élaborées, tout est bon pour offrir et entretenir ce pilier de santé à notre corps.

La respiration consciente consiste à volontairement amplifier l’inspiration et l’expiration pendant quelques petites minutes, lentement, en favorisant une expiration plus longue que l’inspiration, tout en étant parfaitement concentré sur le corps, l’air qui circule, les sensations internes et externes. Il est nécessaire de pratiquer tous les jours voire plusieurs fois par jour pour en savourer les bienfaits, et ce dès le matin, juste après les étirements qui permettront d’ouvrir la cage thoracique, de libérer les poumons et de détendre le péricarde et le diaphragme, en gonflant bien le ventre puis en ramenant le nombril vers la colonne vertébrale (le plus possible en tout cas ;-). Si cela parait compliqué, n’hésitez pas à regarder des vidéos sur internet ; après quelques jours de pratique assistée, ce sera plus facile, cela deviendra naturel et aidera spontanément à évacuer les moments de tensions physiques, nerveuses, émotionnelles…

Nous pouvons trouver des exercices encore plus performants et plus élaborés comme la cohérence cardiaque, le pranayama et autres pratiques yogiques, la sophrologie, la méditation sur le souffle et tant d’autres encore avec des effets multiples sur la santé et l’équilibre. Sans oublier l’exercice physique et le sport bien sûr, avec une conscience accrue sur notre respiration. Le tout réalisé dans un endroit le plus pur possible….

Pensez à aérer les lieux pour que les poumons respirent un air frais et renouvelé, utilisez les lampes à sel pour créer des ions négatifs, prenez du temps pour vous poser et prendre contact consciemment avec les poumons, le flux de la respiration, tranquillement, stimulez les poumons avec des senteurs appropriées et autres exercices adaptés à la saison en médecine chinoise, aromathérapie, phytothérapie (cf https://www.centresoinsnaturels.com/blog/infolettre-22-je-respire/).

Apprenez et expliquez aux plus jeunes l’importance du souffle pour la vie et faites les exercices ensemble, vous pourrez partager les expériences et leurs bienfaits ; créez et entretenez une nouvelle habitude indispensable à votre organisme, votre bonne humeur et vos performances !

Plus que jamais, offrons volontairement à nos poumons la liberté de respirer profondément dès que nous y pensons, en attendant le précieux moment où ils seront soulagés et heureux de s’emplir de vie et de joie.

Belle rentrée à tous, dans la détermination et la confiance qu’un monde nouveau et plus pur est à notre portée 🙂 

  Respire dans tes poumons, ton corps, ton esprit : là est ta plus grande et plus vitale liberté
                                                             ______________________

Rappel des ressources pour trouver des exercices de respiration (voir les différentes propositions vidéo sur internet et choisir celle qui convient le mieux) :

  • Respiration volontaire abdominale
  • Marche rapide avec respiration amplifiée
  • Cohérence cardiaque
  • Sophrologie
  • Yoga du souffle : pranayama et autres techniques
  • Méditation de pleine conscience sur le souffle
  • ….

Ces exercices sont efficaces si l’on s’y tient vraiment : pour qu’une nouvelle habitude puisse s’ancrer favorablement dans notre corps et nos réflexes, il est nécessaire de répéter les consignes au moins pendant 21 jours, si possible plusieurs fois par jour, même de courte durée ; le corps restituera plus spontanément et facilement les bénéfices des exercices.

 
                                                    Prochaines formations
 

Samedi 11 et dimanche 12 septembre REIKI EVOLUTION 1er degré
Samedi 18 septembre MASSAGE CALIFORNIEN
Dimanche 19 septembre LE SENS CACHE DES MAUX
Mercredi 29 septembre ANATOMIE/PHYSIOLOGIE PALPATOIRE
Lundi 4 octobre SHIATSU DIGIPUNCTURE
Samedi 9 et dimanche 10 octobre REIKI EVOLUTION 2ème degré
Vendredi 29 octobre LE SENS CACHE DES MAUX
Samedi 30 octobre PSYCHO-ENERGETIQUE CHINOISE
Samedi 6 et dimanche 7 novembre REFLEXOLOGIE PLANTAIRE
Mardi 9 novembre FLEURS DE BACH
Vendredi 12 novembre HUILES ESSENTIELLES
Lundi 15 et mardi 16 novembre REIKI EVOLUTION 1er degré
Samedi 20 et dimanche 21 novembre REIKI EVOLUTION 3ème degré
Lundi 29 et mardi 30 novembre REIKI EVOLUTION 2ème degré
Samedi 4 et dimanche 5 décembre MASSAGE ASSIS JAPONAIS AMMA
Vendredi 10 décembre SHIATSU DIGIPUNCTURE

TARIF DES FORMATIONS :
100 € la journée jusqu’au 31 décembre 2021
110 € la journée à partir de 2022

Détail des contenus et catalogue complet disponible en format PDF sur notre site
Autres dates possibles sur demande, groupes de 4 à 6 personnes, certificats de formation

Centre de Soins Naturels
renseignements et inscriptions : Mireille Mach Cabirol – 06 15 47 55 09
contact@centresoinsnaturels.com
406, chemin de Murevieille – 42140 Chazelles sur Lyon

Organisme de formation n° 84 42 03302 42 Préfecture Auvergne Rhône-Alpes

infolettre #71 – 😞☔de la dépression à la Lumière 🌟😊

infolettre #71 – 😞☔de la dépression à la Lumière 🌟😊

Sur un plan matériel, la dépression signifie une diminution de l’activité économique susceptible de déboucher sur une crise majeure ; au niveau climatique, il s’agit d’une zone fermée de basse pression atmosphérique qui accompagne souvent un temps très perturbé ; sur un plan plus humain, la baisse de moral, de motivation et d’estime de soi peut conduire à une crise existentielle. Et les unes peuvent entraîner les autres…
Nous vivons un temps de transition majeure, une transformation du monde sans doute jamais égalée sur le plan collectif et individuel, et nous avons le choix d’envisager ce chaos comme une catastrophe ou comme un mal nécessaire pour qu’un nouvel équilibre s’installe, tout comme le Phénix renait de ses cendres.
Il y a encore sans doute bien du chemin et des obstacles à surmonter pour favoriser cet enthousiasme à créer un Monde meilleur afin que cette série de tensions puisse servir à quelque chose de bon.
Pour autant, tout changement profond ne peut venir que de l’intérieur, chaque individu doit, quels que soient les choix qu’il a fait sur les différentes options qui nous sont proposées en ce moment, les assumer et en optimiser les résultats. Et surtout, garder son corps en meilleure santé possible, c’est la condition absolue pour qu’il puisse s’y passer quelque chose de fort.
Bien entendu, l’activité diminue, les ressources s’épuisent, les lendemains sont incertains et l’avenir tellement brouillon… L’humeur générale est en berne, les conflits relationnels sur de nombreux sujets sont légion, la motivation n’est pas à la hauteur pour envisager le meilleur ; l’impression de ne plus être libres, d’être conditionnés par la peur, par des règles et des lois qui changent souvent sans que nous sachions si tout ceci est bien fondé au fond… et c’est une part certaine de la réalité.
Et pourtant, au fond, personne ne peut nous enlever la liberté de penser et d’être, d’espérer et de continuer à croire qu’un Monde nouveau s’en vient et que l’autre tire sa révérence, non sans douleur car l’être humain, profondément attaché à ce qu’il connait, résiste au changement et en souffre… Inconsciemment, il préfère garder une vie qui ne lui convient pas plutôt que de lâcher prise pour vivre de nouvelles aventures, élaborer de nouveaux challenges, faire vibrer sa créativité.
Il n’y a pas de recette miracle, comme les athlètes qui souhaitent gagner des médailles, l’entrainement est indispensable, au quotidien : stimulation cérébrale, enthousiasme, forme physique, alimentation, respiration, lumière du soleil, équilibre entre le repos et l’activité… La bonne humeur peut se retrouver et participer à la sortie progressive de la crise, personnelle et collective. Mais c’est un travail individuel, seul ou accompagné, qui permettra l’évolution de notre espèce, toute notre attention dirigée vers de vraies valeurs durables qui nous nourriront davantage nos soifs que bien des possessions !
Toute crise a sa raison d’être, même si on y laisse inévitablement des plumes, et envisager que le beau temps reviendra après la tempête est une évidence. Reste à savoir si nous voulons le même monde qu’avant ou si, tant qu’à faire, nous avons envie de le rêver bien plus beau, bien plus fort, bien plus solidaire et sain, bien plus heureux et joyeux…
Ne croyez pas tout ce qui est dit ici ou là, surtout lorsqu’il n’est pas possible de vérifier, faites preuve de discernement, prenez du recul, passez les informations au tamis de la sagesse, ne vous laissez pas emporter par les torrents émotionnels. Respirez, souriez, vous êtes vivants ! La dépression collective nourrit nos égarements personnels… Plus que jamais, profitez de ces temps perturbés pour vraiment prendre soin de vous, votre hygiène de vie et de pensée, votre santé, ralentissez, riez, chantez, détendez-vous et méditez… forts de l’énergie positive ainsi accumulée, nous pourrons nous auto-soutenir et aider ceux qui ont du mal à traverser. Rien n’est du au hasard, tout a un sens et une puissance fondamentale, chacun de nous peut, doit, porter ce doux et fol espoir de revoir bientôt la lumière comme jamais auparavant.
Dans ces turbulences tellement profondes et intenses, quelque chose nous manque… Nous donnons inconsciemment une importance exclusive aux problèmes, puis ils dominent nos pensées, nos discussions et nos vies au détriment de ce qui nous fait du bien : le bonheur, la joie, la sérénité, l’amour à partager, et l’espoir, la foi, la simplicité et la fluidité…
Choisissons en conscience la nourriture dont ont besoin notre âme et notre corps, sortons les parapluies au besoin, attachons nos ceintures, faisons de notre mieux chaque jour pour traverser le flux, assumons nos décisions dans la joie sans alimenter la polémique. Chacun est éternellement libre au fond, même si cette liberté a un coût : celui de tout choix, de tout renoncement, il est parfois nécessaire de perdre pour ne se retrouver…
 
Passez un bel été, plein de douceur et de rires ; évacuez au fur et à mesure les parasites et favorisez tout ce qui peut vous procurer de la joie profonde et durable… Quoi qu’il arrive, nous en ressortirons plus forts !
 
                         » Nul ne peut atteindre l’aube sans passer par le chemin de la nuit «  Khalil Gibran
                                                                      ______________________
 
Ressources inspirantes pour l’été

  • Livres : La puissance de la Joie de Frédéric LENOIR et Les quatre accords Toltèques de Miguel RUIZ, Mange, prie, aime d’Elisabeth Gilbert
  • De nombreux outils et vidéos sur youtube, mot clef : joie !
  • Ode à la Joie de Beethoven

                                                                       ______________________
 
 
 

                                Nos prochaines formations

Samedi 31 juillet ANATOMIE/PHYSIOLOGIE PALPATOIRE
Mercredi 8 septembre MASSAGE CALIFORNIEN
Samedi 11 et dimanche 12 septembre REIKI EVOLUTION 1er degré
Samedi 18 septembre MASSAGE CALIFORNIEN
Dimanche 19 septembre LE SENS CACHE DES MAUX
Mercredi 29 septembre ANATOMIE/PHYSIOLOGIE PALPATOIRE
Lundi 4 octobre SHIATSU DIGIPUNCTURE
Samedi 9 et dimanche 10 octobre REIKI EVOLUTION 2ème degré
Vendredi 29 octobre LE SENS CACHE DES MAUX
Samedi 30 octobre PSYCHO-ENERGETIQUE CHINOISE
Samedi 6 et dimanche 7 novembre REFLEXOLOGIE PLANTAIRE
Vendredi 12 novembre HUILES ESSENTIELLES
Lundi 15 et mardi 16 novembre REIKI EVOLUTION 1er degré
Samedi 20 et dimanche 21 novembre REIKI EVOLUTION 3ème degré
Mardi 24 novembre FLEURS DE BACH
Lundi 29 et mardi 30 novembre REIKI EVOLUTION 2ème degré
Samedi 4 et dimanche 5 décembre MASSAGE ASSIS JAPONAIS AMMA


Détail des contenus et catalogue complet disponible en format PDF sur notre site
Autres dates possibles sur demande, groupes de 4 à 6 personnes, certificats de formation

Centre de Soins Naturels
renseignements et inscriptions : Mireille Mach Cabirol – 06 15 47 55 09
contact@centresoinsnaturels.com
406, chemin de Murevieille – 42140 Chazelles sur Lyon

Organisme de formation n° 84 42 03302 42 Préfecture Auvergne Rhône-Alpes

🌽 infolettre #70 – les légumes lacto-fermentés 🌽

🌽 infolettre #70 – les légumes lacto-fermentés 🌽

 


Nous sous-estimons encore trop l’importance de l’alimentation sur notre état de santé général, particulièrement l’impact du fonctionnement des intestins et son lien désormais évident avec notre cerveau… Si l’on veut aller mieux, il est donc nécessaire de commencer par une alimentation saine et équilibrée -nous avons largement développé ces différents sujets dans nos précédentes infolettres-, car c’est le carburant quotidien de notre corps : impossible d’améliorer notre santé si l’on ne change rien.

L’état de nos organes est aussi important, notamment le soutien et le drainage de nos émonctoires (foie, poumons, reins, intestin grêle, peau…), mais cet entretien aura peu d’impact favorable si on ne commence pas par notre assiette. Bien entendu, les traitements allopathiques en cours et les antécédents traumatiques pourront augmenter encore le déséquilibre.

C’est pourquoi, que ce soit à titre préventif ou pour soutenir l’organisme dans les moments particulièrement difficiles, nous devons nous occuper davantage de ce qui se passe dans notre corps et nous avons choisi de vous parler ce mois-ci de l’intestin grêle, véritable centre de tri du bol alimentaire. Notons au passage que la lecture psycho-somatique de cet organe nous parle de notre capacité à faire des choix, du tri.. mais aussi le jugement, l’assimilation, la culpabilité face à sa valeur personnelle…

Cette partie de notre anatomie viscérale mesure environ 7 mètres de long. Au cours du trajet, les nutriments sont absorbés par les parois pour nourrir le sang puis le corps ; ces parois doivent être de bonne qualité pour permettre cet échange : une porosité suffisante et un bon microbiote. En cas d’hyperporosité (due souvent à une trop grande acidité/traitements) ou d’une flore instable, l’intestin grêle ne peut plus faire son travail de filtrage et cela entraine bien des désordres, de la simple diarrhée aux complications sévères (maladie de Crohn, coeliaque, colites…) en passant par les inflammations multiples, les douleurs abdominales et autres inconforts…

Une réparation de la muqueuse intestinale est toujours possible avec des traitements naturels et un bon rééquilibrage alimentaire, il faudra ensuite rétablir le microbiote avec des probiotiques appropriés (bactéries vivantes issues de l’alimentation ou en complémentation), mais aussi des prébiotiques, lesquels sont chargés de nourrir les probiotiques, donc tout autant indispensables.

Nous pouvons trouver ces prébiotiques dans les aliments ou boissons fermentés, par exemple dans la choucroute, le kombucha ou le kéfir, les cornichons non pasteurisés… Mais il est tout à fait possible et très simple de les préparer soi-même : il s’agit d’utiliser le principe de la saumure, mode de conservation ancestral et de longue durée, juste avec de l’eau pure, du sel… et des légumes au choix.

Voici la recette la plus simple de légumes lacto-fermentés (par fermentation lactique due aux bactéries lactiques -lactobacillus-) : prévoyez des bocaux à caoutchouc qui se conserveront mieux – après stérilisation, remplissez-les au maximum de morceaux de légumes crus, coupés ou râpés (carotte, chou, chou-fleur, radis, navets, concombres…sauf les légumes qui contiennent trop d’eau comme les tomates ; mettre en bocaux séparés les légumes qui décolorent comme la betterave ou le chou rouge) en tassant bien – couvrez complètement à ras d’un mélange d’eau et de gros sel à raison de 30 g de sel par litre – fermez et laisser reposer une semaine à température ambiante (20°) puis dans une pièce plus fraiche ensuite, vous pourrez les consommer après 3 semaines supplémentaires (un peu comme des pickles, croquants au goût acidulé, à raison d’une cuillère au quotidien dans vos plats de légumes ou salades, de préférence consommés en début de repas pour une meilleure efficacité) ; un bocal ouvert se conserve au réfrigérateur quelques semaines et vous pourrez le garder plusieurs années s’il reste fermé ! Vous pouvez rajouter des herbes, de l’ail, des épices pour varier les plaisirs. La saison se prête bien à réaliser facilement et rapidement votre stock pour les salades de l’été jusqu’à l’hiver !
 
Les avantages des prébiotiques sont nombreux : aliments à haute vitalité, ils favorisent un meilleur microbiote, sont très nutritifs et concentrés en antioxydants, enzymes, vitamines et minéraux, ils améliorent la biodisponibilité des aliments, ils détruisent certains antinutriments, permettent d’agir sur les maladies inflammatoires, améliorent la digestion et le transit, diminuent la concentration des produits toxiques, évitent les ballonnements, peuvent être même très utiles pour favoriser la perte de poids… en améliorant la bonne santé de l’intestin grêle et du système immunitaire, ils agissent aussi sur le fonctionnement de notre cerveau !

Si vous n’avez jamais consommé de produits lacto-fermentés, commencez doucement, par petites quantités et un jour sur deux pour habituer progressivement votre intestin à ces nouveaux amis, l’excès pourrait être laxatif… Pour les personnes intolérantes aux levures, il vaudra mieux éviter de les consommer bien sûr. En revanche, ils sont conseillés dans le cas des maladies invalidantes (Crohn, intestin irritable…) : en rééquilibrant l’intestin grêle, il est possible de se débarrasser de symptômes plus ou moins importants (problèmes de peau, dépression, troubles du cycle, migraines, sclérose…), même s’il faut prendre en compte d’autres facteurs.

Ces suggestions s’inscrivent bien sûr dans le cadre d’une alimentation équilibrée et variée par ailleurs, de préférence basifiante pour les personnes à problèmes inflammatoires et en associant une bonne hygiène de vie physique et mentale : bougez, méditez, riez, aimez, chantez, dansez, créez, respirez… et prenez soin de votre corps, il est votre temple, votre plus formidable et fidèle ami sur cette Terre.
 
 
                                         Que ton aliment soit ta seule médecine ! Hippocrate
                                                                   ______________________
 
De nombreuses ressources sur l’alimentation et la diététique sont disponibles sur internet : cf nos précédentes infolettres (recherche par mots clés) sur notre site ainsi que les vidéos du Professeur Joyeux et son site internet, Catherine Kousmine… et tant d’autres bonnes sources d’inspiration…Il est cependant nécessaire d’adapter les réglages aux besoins spécifiques de notre corps !
 


                                         Nos prochaines formations

Lundi 21 et mardi 22 juin REIKI EVOLUTION 2e degré
Samedi 26 juin PSYCHO-ENERGETIQUE CHINOISE
Lundi 28 juin MASSAGE CALIFORNIEN
Mercredi 30 juin LE SENS CACHE DES MAUX
Samedi 10 juillet FLEURS DE BACH
Jeudi 15 juillet SHIATSU DIGIPUNCTURE
Dimanche 18 juillet SHIATSU DIGIPUNCTURE
Mardi 20 et mercredi 21 juillet REIKI EVOLUTION 1er degré
Samedi 24 et dimanche 25 juillet REIKI EVOLUTION 1er degré
Lundi 26 juillet MASSAGE CALIFORNIEN
Samedi 31 juillet ANATOMIE/PHYSIOLOGIE PALPATOIRE
Mercredi 8 septembre MASSAGE CALIFORNIEN
Samedi 11 et dimanche 12 septembre REIKI EVOLUTION 1er degré
Mercredi 29 septembre ANATOMIE/PHYSIOLOGIE PALPATOIRE
Lundi 4 octobre SHIATSU DIGIPUNCTURE
Samedi 9 et dimanche 10 octobre REIKI EVOLUTION 2ème degré
Vendredi 29 octobre LE SENS CACHE DES MAUX
Samedi 30 octobre PSYCHO-ENERGETIQUE CHINOISE
Samedi 6 et dimanche 7 novembre REFLEXOLOGIE PLANTAIRE
Vendredi 12 novembre HUILES ESSENTIELLES
Lundi 15 et mardi 16 novembre REIKI EVOLUTION 1er degré
Samedi 20 et dimanche 21 novembre REIKI EVOLUTION 3ème degré
Mardi 24 novembre FLEURS DE BACH
Lundi 29 et mardi 30 novembre REIKI EVOLUTION 2ème degré
Samedi 4 et dimanche 5 décembre MASSAGE ASSIS JAPONAIS AMMA

Autres dates possibles sur demande, groupes de 4 à 6 personnes, certificats de formation

Détail des contenus et catalogue complet disponible en format PDF sur notre site
Centre de Soins Naturels
renseignements et inscriptions : Mireille Mach Cabirol – 06 15 47 55 09
contact@centresoinsnaturels.com
406, chemin de Murevieille – 42140 Chazelles sur Lyon

Organisme de formation n° 84 42 03302 42 Préfecture Auvergne Rhône-Alpes

 

infolettre #69 🌲💝 détachement et lâcher prise avec la Pruche 💝🌲

infolettre #69 🌲💝 détachement et lâcher prise avec la Pruche 💝🌲

Les végétaux sont de précieux alliés lors de certains passages difficiles où l’on s’obstine parfois, tout en souffrant davantage, alors que les choses semblent aller contre notre volonté, nos envies, nos aspirations ou nos habitudes de fonctionnement que l’on croit utiles.

L’huile essentielle de Pruche fait éminemment partie de ces précieux élixirs pour aider en douceur les transitions si inconfortables ; elle est issue d’un conifère majestueux, appelé aussi Tsuga, puissant et très haut, avec ses branches élégantes retombantes, comme une invitation à se laisser aller…

Principales propriétés, majoritairement reconnue pour ses effets positifs sur l’esprit, elle reste polyvalente et donc efficace sur d’autres pathologies : analgésique, anti-inflammatoire, immunostimulante, décongestionnante respiratoire, expectorante et mucolytique, antispasmodique bronchique, revitalisante, équilibrante du système nerveux et énergétique, apaisante et réconfortante, légèrement sédative.

Principales indications : troubles ORL et respiratoires, dermatologiques (couperose, eczéma…), améliore la réponse immunitaire notamment en cas de convalescence, soulage les douleurs articulaires et musculaires, , agit sur les addictions (tabac, alcool ou autre, à utiliser en inhalation pour calmer les compulsions), calme anxiété, angoisses, émotivité, tristesse, nostalgie, rumination, dépression, stress, nervosité, oppression… redynamise le corps et l’esprit.

Grâce à ses nombreux bienfaits sur le système nerveux et les émotions, l’huile essentielle de Pruche facilite grandement le lâcher prise, le détachement, la confiance en soi, les deuils (des personnes ou des situations), l’adaptation aux nouvelles situations, la méditation, l’inspiration et l’imagination (pour la créativité et les examens…), fortifie et protège le système énergétique.

Utilisation : (demander conseil au préalable à un professionnel de santé pour l’utilisation des huiles essentielles, notamment en cas de prise concomitante de médicaments ou de terrain allergique ; les traitements naturels ne se substituent pas aux recommandations médicales mais peuvent avantageusement les accompagner).

En application cutanée diluée sur la zone à traiter en massage doux et profond : zones douloureuses et problèmes de peau, plexus solaire, poignets à inhaler et plante des pieds pour les manifestations émotionnelles ou nerveuses – sur la colonne vertébrale pour la fatigue et le besoin de tonification – sur le dos, les poignets à inhaler et la plante des pieds pour les problèmes ORL et inflammatoires + inhalation sèche (sur un mouchoir) ou humide (vapeur), avec toutes les précautions d’usage.

L’huile essentielle de Pruche est souvent appelée « l’huile du passage » car elle favorise douceur et acceptation des transitions douloureuses ou difficiles, physiquement et moralement, elle soutient l’organisme en apaisant le corps, le cœur et l’esprit pour laisser agir la vie et accueillir ce qui vient avec foi, patience et confiance. Cette huile de Pruche sera ainsi précieuse dans l’accompagnement des personnes en fin de vie.

Pour favoriser le lâcher-prise, nous vous invitons à (re)lire notre infolettre #23 sur le sujet (cf le blog sur notre site), que nous complétons ici avec quelques suggestions qui viendront accompagner votre souhait et les bénéfices actifs de l’huile essentielle de Pruche. Rappelons qu’il est avant tout nécessaire de calmer le corps et l’esprit lorsque l’acharnement, le contrôle excessif et l’agacement prennent le dessus : respiration abdominale profonde et soutenue (cohérence cardiaque par exemple) et détente musculaire (étirements généreux), puis massage du plexus et des poignets avec notre huile essentielle de Pruche diluée et de nouveau respiration profonde pour inhaler jusqu’au cerveau limbique et au système nerveux l’invitation à lâcher. Dès que le calme sera un peu revenu, vous pourrez alors de façon plus constructive soit réagir face à une personne en étant honnête avec vous-même, tout en exprimant vos raisons/doléances/mode d’emploi, soit vous apercevoir que cette obstination à vouloir tout contrôler, tout gérer comme vous l’avez décidé, ne vous apporte rien de bon et n’a aucun intérêt fondamental de durer.

Lâcher prise est aussi une démarche éminemment spirituelle qui nécessite un état d’esprit enclin à la foi, la patience, l’ouverture à d’autres possibles qui nous dépassent et pourtant pourraient bien nous étonner, car tout ne dépend pas que de nous… Le contrôle, le calcul permanent, l’intervention systématique, la réactivité exacerbée, l’attachement excessif cachent souvent la peur et l’absence de valeur de soi : l’action dissimule des sentiments d’infériorité et le besoin d’en montrer davantage, en cherchant bien inconsciemment à toujours faire mieux et plus, pour exister aux yeux des autres et être enfin aimé.

La vie nous invite à être qui nous sommes vraiment, avec nos forces et nos faiblesses, nos qualités et nos défauts, notre caractère parfois incisif parce qu’il a soif d’amour… ce sont ces éléments qui construisent notre personnalité à nulle autre pareille et elle mérite toute sa place dans le monde, avec l’envie de mieux se connaitre, évoluer et s’apprécier pleinement. Tout comme ces arbres majestueux qui poussent à leur gré, avec force, douceur et lenteur, et nous offrent leur élixir plein d’amour pour nous aider à grandir sans forcer.

Parfois nous sommes impuissants, car certaines choses ne dépendent pas de nous. Cela nous pousse à apprendre le lâcher-prise, à ne pas vouloir tout contrôler, à grandir dans la confiance, dans le détachement, dans l’humilité, dans la sérénité, dans l’amour.  L’âme du monde – Frédéric Lenoir

Ressource vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=53fOWfHwY-8 – La signification du lâcher prise – Eckhart Tolle

______________________ 

Prochaines formations :

Jeudi 13 et vendredi 14 mai

REIKI EVOLUTION 1er degré

Lundi 17 et mardi 18 mai

REIKI EVOLUTION 1er degré

Samedi 22 et dimanche 23 mai

REIKI EVOLUTION 3e degré

Mercredi 26 mai

LE SENS CACHE DES MAUX

Samedi 29 mai

MASSAGE CALIFORNIEN

Lundi 31 mai et mardi 1er juin

MASSAGE ASSIS JAPONAIS AMMA

Samedi 5 et dimanche 6 juin

REFLEXOLOGIE PLANTAIRE

Lundi 21 et mardi 22 juin

REIKI EVOLUTION 2e degré

Samedi 26 juin

PSYCHO-ENERGETIQUE CHINOISE

Lundi 28 juin

MASSAGE CALIFORNIEN

Samedi 10 juillet

FLEURS DE BACH

Dimanche 11 juillet

HUILES ESSENTIELLES

Jeudi 15 juillet

SHIATSU DIGIPUNCTURE

Samedi 31 juillet

ANATOMIE/PHYSIOLOGIE PALPATOIRE

Dimanche 1er août

SHIATSU DIGIPUNCTURE

Samedi 11 & dimanche 12 septembre

REIKI EVOLUTION 1er degré

Mercredi  29 septembre

ANATOMIE/PHYSIOLOGIE PALPATOIRE

 Autres dates possibles sur demande, groupes de 4 à 6 personnes, certificats de formation

Détail des formations sur notre site

Centre de Soins Naturels

 renseignements et inscriptions :

Mireille Mach Cabirol 06 15 47 55 09

contact@centresoinsnaturels.com

406, chemin de Murevieille – 42140 Chazelles sur Lyon

Organisme de formation n° 84 42 03302 42 Préfecture Auvergne Rhône-Alpes

 

 

infolettre #68 💚🌺 Endométriose, une autre lecture 🌺💚

infolettre #68 💚🌺 Endométriose, une autre lecture 🌺💚

D’un point de vue purement médical, l’endométriose est une affection gynécologique encore insuffisamment connue qui touche pourtant une femme sur dix en âge de procréer : des cellules semblables à celles présentes dans l’endomètre (muqueuse de l’utérus) se développent ailleurs que dans la cavité utérine, voire épaississent trop le muscle de l’utérus. Cette inflammation peut entrainer des douleurs pelviennes et menstruelles très intenses et invalidantes, une fatigue chronique, l’humeur instable, des problèmes digestifs, des difficultés sexuelles, l’infertilité…Comme celles du tissu utérin, les cellules hors endomètre continuent d’être influencées par les hormones du cycle menstruel ; la pathologie est lentement progressive, devenant chronique, difficile à diagnostiquer et à traiter, tout autant qu’extrêmement douloureuse. De plus, la douleur n’est pas toujours en rapport avec l’importance de l’endométriose.

L’origine de cette pathologie est médicalement difficile à cerner, souvent multifactorielle : perturbations endocriniennes endogènes ou exogènes, dérèglements ou surproductions d’hormones, déficience immunitaire, facteurs génétiques, faiblesse du foie ou des surrénales…; les prises en charge proposées recherchent principalement à soulager les souffrances, notamment grâce aux traitements hormonaux, parfois même la chirurgie s’avère nécessaire.

Sur un plan plus naturel, il semble indispensable de modifier simultanément son hygiène de vie et son alimentation pour éprouver de façon relativement simple un peu plus de confort. Voici quelques exemples

Hygiène de vie : une activité physique régulière, arrêter de toujours courir et favoriser les relaxations profondes quotidiennes, préférer l’écoute musicale ou la lecture aux écrans, se faire aider en cas de débordements émotionnels difficiles à gérer…

Alimentation : il sera nécessaire de privilégier un alimentation basique pour limiter l’inflammation : éviter les graisses trans et les sources d’oméga 6 au profit des oméga 3, consommer davantage de légumes cuits à la vapeur, les fruits en dehors de repas ou cuits en fin de repas, tout en réduisant les aliments en riches en Fodmap (fermentescibles) ; éviter les toxiques et les perturbateurs endocriniens présents notamment dans les produits transformés ; limiter les aliments à forte concentration d’oestrogènes- comme le soja ou la viande rouge ; réduire considérablement le sucre, le gluten et les produits laitiers qui entretiennent l’inflammation ;

Pour aller encore plus loin, nous vous proposons une autre lecture de l’endométriose issue des hypothèses psycho-somatiques qui pourrait être de nature à aider ces nombreuses femmes en souffrance. Aucune n’est vérité absolue, ce sont des pistes proposées qui, à l’image des émotions qui les ont suscitées, ne sauraient être un langage universel : chacune de ces femmes est unique, avec une histoire et un ressenti singulier. La démarche se veut une ouverture vers une possible prise de conscience salutaire.

Voici quelques propositions, sachant que ces suggestions de réflexion peuvent être issues des troubles émotionnels non exprimés (ou insuffisamment), sens cachés bloqués dans l’inconscient de notre vécu, des mémoires périnatales ou transgénérationnelles, et qui s’expriment par le corps. Elles sont ici données à titre indicatif et peuvent, en étant réceptif à ce qu’elles suscitent à la lecture, se révéler de possibles clefs de compréhension…

Comme l’utérus correspond, dans la symbolique, à la procréation et au foyer, ou au  nid, nous trouverons ici les pistes de décodage liées à des déséquilibres émotionnels en lien avec la conception (y compris de projets) et/ou  « la maison » : si les cellules sont en excès à l’intérieur, il peut y avoir des peurs inconscientes et on cherche à se protéger en renforçant l’épaisseur du cocon ; parfois ce sont des excès d’un perfectionnisme qui cherche à trop préparer pour que tout soit à la hauteur des attentes extérieures (se sentir obligée d’avoir un nid parfait, d’être une maman parfaite, trop de pression, trop de stress…).Si les cellules migrent à l’extérieur de l’utérus, il peut s’agir d’envies qui ne sont pas prises en compte ou d’une difficulté à écouter ses ressentis, une sensibilité aux peurs, des croyances bloquantes, une envie de porter un bébé mais de craintes dans le foyer (on préférerait l’accueillir ailleurs), séparation parent/enfant, quelqu’un parti faire son nid ailleurs, on peut aussi trouver des mémoires de famille éclatée (migrations), des enfants qui ont mal grandit ou qui n’ont pas pu se développer à l’intérieur du nid et ont du être placés ou se sont rapidement enfuis.

Problèmes possibles avec le partenaire (mémoires personnelles ou héritées) : trouver le bon pour construire son foyer, envie d’aller voir ailleurs, partenaire trop souvent absent ou infidélités, sexualité à l’extérieur du foyer… Nous pouvons trouver des peurs d’enfanter, mémoires de fausses couches, d’IVG, d’enfants non désirés… Doutes sur la capacité à être une bonne mère, peur de ne pas être à la hauteur ou que le bébé finalement envahisse notre nid et perturbe le confort et l’équilibre établi ou précaire, l’harmonie du couple, peur de faire naitre un enfant dans l’état actuel du monde… On mesure à l’aune des incertitudes et des peurs actuelles combien cette hypothèse peut être fondée…

Lorsque le corps parle, il est important de l’écouter et de se demander pourquoi la biologie refuse de faire un enfant dans les conditions actuelles avec précisément cette pathologie ; l’endroit où se situe l’endométriose (utérus, ovaires, vessie, intestins…) permet d’affiner la lecture psycho somatique.

Soulignons aussi que le système génital féminin est en lien avec le chakra sacré, siège de la procréation et de la création sous tous ses aspects (créativité, projets…), des appétits de vie (désirs et plaisirs alimentaires ou autres), de la sexualité et de la joie… si l’un de ces domaines est en excès ou en insuffisance, ce déséquilibre peut engendrer et/ou accentuer une inflammation. Il sera bon de chercher à équilibrer ce désordre souvent émotionnel pour répondre aux maux du corps, l’aide d’un thérapeute sera un bon choix pour accompagner les traitements naturels, il est cependant nécessaire de s’occuper d’abord des maux du corps pour calmer les souffrances avant d’envisager des pistes de compréhension : dans la tempête, émotionnelle ou physique, la réflexion utile n’est pas possible.

Quelques suggestions pour calmer le corps et l’esprit : séances de respiration, relaxation, méditations guidées, hypnose ou sophrologie, à voir en fonction de vos besoins et souhaits personnels… laissez vous guider

Traitements naturels : penser à détoxifier l’organisme ; en plus du rééquilibrage alimentaire basifiant, privilégier une nutrition riche en oméga 3 et/ou une supplémentation en EPA DHA , vérifier le microbiote, rajouter la vitamine D3 ; autre solution naturelle : Endoménat des laboratoires Copmed, composé de principes actifs agissant en synergie pour couvrir les axes thérapeutiques majeurs, nettoyer l’organisme, réduire l’inflammation, les symptômes et les douleurs, réguler les émotions et le stress.

Prenez soin de vous et détendez-vous le plus possible : l’actualité sanitaire et économique, les perturbations personnelles et/ou collectives, les conditions météorologiques, astrologiques et énergétiques sont particulièrement intenses en ce moment et cela pourrait durer un peu… prenons de bonnes habitudes pour traverser ces tempêtes du mieux possible !

Rappel : le printemps est le moment de nettoyer le foie pour tout le monde … chardon marie, romain, radis noir, artichaut, desmodium… infusions ou gemmothérapie, voire davantage au besoin en gélules ou préparations synergisées. Les traitements harmonisants permettent aussi de travailler sur l’émotionnel associé : la colère, la culpabilité, la rancœur…

Pour plus d’informations ou des suggestions personnalisées sur l’endométriose et les hypothèses de décodage, vous pouvez nous consulter ou lire nos infolettres, notamment sur le nettoyage du foie et des émonctoires.

      La paix du ventre et celle du cœur et de l’âme  sont intimement liées
 —————————————————————————————————

  Programme prévisionnel des formations

Samedi 17 avril SHIATSU DIGIPUNCTURE
Dimanche 18 avril ANATOMIE/PHYSIOLOGIE PALPATOIRE
Lundi 26 et mardi 27 avril REFLEXOLOGIE PLANTAIRE
Vendredi 30 avril FLEURS DE BACH
Samedi 1er et dimanche 2 mai REIKI EVOLUTION 1er degré
Lundi 3 ou lundi 10 mai MASSAGE CALIFORNIEN
Jeudi 13 et vendredi 14 mai REIKI EVOLUTION 1er degré
Lundi 17 et mardi 18 mai REIKI EVOLUTION 1er degré
Samedi 22 et dimanche 23 mai REIKI EVOLUTION 3e degré
Mercredi 26 mai LE SENS CACHE DES MAUX
Samedi 29 mai MASSAGE CALIFORNIEN
Lundi 31 mai et mardi 1er juin MASSAGE ASSIS JAPONAIS AMMA
Samedi 5 et dimanche 6 juin REFLEXOLOGIE PLANTAIRE
Lundi 21 et mardi 22 juin REIKI EVOLUTION 2e degré
Samedi 26 juin PSYCHO-ENERGETIQUE CHINOISE
Mercredi 7 juillet MASSAGE CALIFORNIEN
Samedi 10 juillet FLEURS DE BACH
Dimanche 11 juillet HUILES ESSENTIELLES
Jeudi 15 juillet SHIATSU DIGIPUNCTURE
   
Samedi 11 et dimanche 12 septembre REIKI EVOLUTION 1er degré
Mercredi  29 septembre ANATOMIE/PHYSIOLOGIE PALPATOIRE

Autres dates possibles sur demande, groupes de 4 à 6 personnes, certificats de formation

Détail des contenus et catalogue complet disponible en format PDF sur notre site
Centre de Soins Naturels
renseignements et inscriptions :
Mireille Mach Cabirol 06 15 47 55 09

contact@centresoinsnaturels.com
406, chemin de Murevieille – 42140 Chazelles sur Lyon

Organisme de formation n° 84 42 03302 42 Préfecture Auvergne Rhône-Alpes

infolettre #67 – Pour un meilleur sommeil

infolettre #67 – Pour un meilleur sommeil

Le sommeil est avant tout d’une affaire de qualité et d’efficacité. La première question à se poser est : suis-je en forme/reposé/enjoué lorsque je me lève le matin ?

Nous avons un besoin en quantité différent selon notre âge, notre constitution, nos activités… et lorsque ce sommeil n’est durablement plus assez réparateur, il est nécessaire de rétablir l’équilibre pour éviter de rendre profond et chronique un dysfonctionnement néfaste pour notre santé et notre avenir.

La nuit, le corps se détend et le cerveau se réorganise ; le premier a besoin d’inactivité physique pour favoriser ce repos et les réparations biologiques, et notre tri cérébral nécessite calme et acides gras essentiels si l’on veut optimiser, ranger, comprendre, classer toutes les informations enregistrées par nos sens toute la journée… plus les dossiers antérieurs et tout le reste. Le sommeil est activé par la mélatonine, synthétisée par la sérotonine, neurotransmetteur essentiel, elle-même dérivée du tryptophane.

La médecine chinoise nous apprend que nos organes travaillent en permanence avec un pic d’activité chacun son tour, en l’occurrence la nuit est principalement l’heure où la vésicule biliaire et le foie fonctionnent à plein régime ; si vous vous réveillez fréquemment aux alentours de 2 h du matin (en heure solaire), il est probable que votre foie soit saturé et n’arrive plus à faire son travail correctement : le signe qu’il faut s’occuper de lui si on veut dormir mieux et optimiser le fonctionnement physiologique de notre corps.

La composition du dîner est importante : comme le corps a besoin de se reposer, inutile (sauf exception gourmande 😉 de charger trop la digestion : limiter les sucres rapides, les excès de gluten, les produits raffinés, laitages ou matières grasses lourdes. L’idéal réside dans une collation légère à base de légumes cuits (à la vapeur ou soupe) éventuellement quelques légumineuses ou céréales dans une faible proportion, avec des acides gras essentiels type oméga 3 pour favoriser le travail nocturne des neurotransmetteurs. Dessert facultatif en préférant les végétaux : fruits cuits, crèmes végétales…

La chambre : doit être aérée, tempérée à 18/19° maximum, literie de bonne qualité, draps en matière naturelle pour éviter le caractère électrostatique de certains textiles, vérifier l’orientation du lit qui doit être compatible avec vos besoins (préférence pour la tête au nord ou à l’est – le levant), et l’environnement géobiologique ; n’hésitez pas à faire des rituels pour évacuer les énergies que vous sentez négatives dans le lieu ou dans votre corps, comme si la journée était trop lourde : déchargez vous de vos poids et demandez à être remplis de douceur, de calme, de lumière et de paix, l’idéal pour dormir bien. On essaie aussi de dormir dans le noir le plus complet possible pour que le cerveau ne enregistre que c’est bien l’heure de dormir : rappelons que la mélatonine est sécrétée par la glande pinéale dès l’absence de lumière.

Au besoin, gardez un carnet sur votre table de chevet pour écrire vos préoccupations de la journée, vos questions sans réponse, vos colères et vos regrets… bref, tout ce qui est susceptible de tourner en boucle dans votre mental et de vous empêcher de trouver le sommeil ou réduire sa qualité.

Vous pouvez aussi prendre des infusions ou des produits naturels simples pour vous aider à calmer le surplus d’activité (voir suggestions ci-dessous). Si l’anxiété domine ou si l’on déprime un peu, mieux vaut opter pour des aides plus musclées tout en étant naturelles comme le griffonia ou le safran (bien vérifier les interaction avec les traitements éventuels en cours !). 

L’idéal est d’écouter de la musique (douce !) ou de lire pour reposer le cerveau avant le sommeil, en évitant la stimulation par les images. Quelques respirations lentes et profondes peuvent contribuer efficacement à ralentir le système neuro-végétatif. Les écrans, particulièrement ordinateurs ou téléphones, sont à proscrire à cause de la lumière bleue qu’ils diffusent et sur-stimulent le cerveau qui peine ensuite à décrocher. Evidemment, la méditation ou la relaxation guidée est fortement conseillée pour vous glisser dans un merveilleux sommeil réparateur… sans oublier les étirements propices à détendre le corps ! Dans le même état d’esprit, on évite tout ce qui est stimulant pour le corps : pas de gym tonique ni de marathon avant de se coucher !

Si tout cela ne suffit pas et que vos nuits sont décidément aussi épuisantes que vos jours de façon récurrente, n’hésitez pas à consulter un médecin, un thérapeute, un spécialiste, pour des conseils personnalisés : notre santé et notre avenir dépendent de la qualité de notre repos !

Soignez aussi la qualité du démarrage de vos jours : éviter les réveils  (sons de cloche ou radio rock, c’est trop violent de bon matin !), mieux vaut une invitation douce pour démarrer progressivement : petite musique, mantra, étirements, gratitude d’être en vie et nos souhaits pour une formidable journée d’aventures… même si on sait que ça peut être compliqué… gardons le sourire !

Quelques suggestions : séances de respiration, relaxation, méditations guidées ou de sophrologie sur internet, à voir en fonction de vos besoins et souhaits personnels… laissez vous guider

Traitements naturels : infusions valériane, passiflore, eschoschlzia (pour calmer l’anxiété) camomille, mélisse et aubépine (pour l’endormissement), huile essentielle de petitgrain bigarade, lavande vraie : quelques gouttes sur un galet posé sur la table de nuit et sur les poignets, frotter et inhaler fortement pour apaiser le cerveau.  ; hydrolat de fleur d’oranger en infusion ou en pulvérisation sur l’oreiller si on aime. Gemmophytol sommeil, tilleul, aubépine, gélules Safranal, Griffonia (contient du tryptophane, précurseur de sérotonine) ; Parfois il faudra d’abord réduire le stress de la journée pour arriver au moment du repos nocture sans ressembler à une pile électrique 😉

Prenez soin de vous et détendez-vous le plus possible : l’actualité sanitaire et économique, les perturbations personnelles et/ou collectives, les conditions météorologiques, astrologiques et énergétiques sont particulièrement intenses en ce moment et cela pourrait durer un peu… prenons de bonnes habitudes pour traverser ces tempêtes du mieux possible !

 

Les prochaines formations

 

Lundi 22 et mardi 23 février

REIKI EVOLUTION 1er degré

Samedi 27 février

LE SENS CACHE DES MAUX

Mercredi 3 mars

SHIATSU DIGIPUNCTURE

Samedi 6 et dimanche 7 mars

REFLEXOLOGIE PLANTAIRE

Mercredi 10 mars

PSYCHO-ENERGETIQUE CHINOISE

Samedi 13 et dimanche 14 mars

REIKI EVOLUTION 1er degré

Lundi 15 mars

MASSAGE CALIFORNIEN

Samedi 20 et dimanche 21 mars

REIKI EVOLUTION 2e degré

Lundi 29 et mardi 30 mars

REIKI EVOLUTION 3e degré

Samedi 17 avril

SHIATSU DIGIPUNCTURE

Dimanche 18 avril

ANATOMIE PHYSIOLOGIE PALPATOIRE

Lundi 26 et mardi 27 avril

REFLEXOLOGIE PLANTAIRE

Vendredi 30 avril

FLEURS DE BACH

Lundi 17 et mardi 18 mai

REIKI EVOLUTION 1er degré

Samedi 22 et dimanche 23 mai

REIKI EVOLUTION 3e degré

Samedi 29 mai

MASSAGE CALIFORNIEN

Lundi 31 mai et mardi 1er juin

MASSAGE ASSIS JAPONAIS AMMA

Samedi 5 et dimanche 6 juin

REFLEXOLOGIE PLANTAIRE

Lundi 21 et mardi 22 juin

REIKI EVOLUTION 2e degré

Samedi 26 juin

PSYCHO-ENERGETIQUE CHINOISE

 

Autres dates possibles sur demande, groupes de 4 à 6 personnes, certificats de formation

Détail des formations sur notre site

Centre de Soins Naturels

 renseignements et inscriptions :

Mireille Mach Cabirol 06 15 47 55 09

contact@centresoinsnaturels.com

406, chemin de Murevieille – 42140 Chazelles sur Lyon